À propos de vistacare

WECTM est une nouvelle approche thérapeutique offrant un réel Service pour la mise en oeuvre de la Prise en Charge de la Plaie.

Le principe de WEC™ est d’appliquer par VistaCare™, à la plaie, non couverte, dans une enceinte, chacun des paramètres environementaux optimisant physiolologiquement chaque phase naturelle de la cicatrisation, grâce à des variations d’hygrométrie, d’oxygène et de température. Cet ensemble permet de:

  • Contrôler à chaque étape de la cicatrisation, l’atmosphère de la plaie, potentialisant ainsi la qualité et la vitesse de cicatrisation,
  • Réduire les risque de contaminations croisées,
  • Réduire les risques délétères sur la phase de bourgeonnement dus à une réfection de pansement,
  • Ne laisser que les soins de plaie par les professionnels de santé et de réduire la douleur du patient, la plaie n’étant plus recouverte par un pansement,
  • Réduire de temps et les coûts de prise en charge.

VistaCare™ est un Dispositif Médical unique, conçu pour le Traitement de la phase critique de la Plaie. Le concept WEC™ est développé par DTAMedical.

VistaCare™ apporte une solution innovante, sans contact, par une réponse thérapeutique, adaptée et adaptable, efficiente sur les plaies difficiles en redonnant aux soigants des outils attendus, de reprise du contrôle des plaies aigues et chroniques.

La technologie est unique et brevetée.

Le dispostif VistaCare™ a obtenu le marquage CE en Janvier 2018 par le LNE/GMed – Organisme notifié N°0459.
DTAMedical a également obtenu la certification ISO 13485 : 2016 en janvier 2018.

La physiologie de la cicatrisation d’une plaie est un phénomène extrêmement complexe, ayant pour objectif la régénération des tissus cutanés.

En principe, ce mécanisme physiologique ne pose pas de problème tant que la personne est jeune, en bonne santé, mais des facteurs physiopathologiques peuvent interférer avec les phases de cicatrisations (en les bloquant ou les retardant). A ce titre, parmi ces principaux facteurs, on peut citer : des atteintes métaboliques (diabète, insuffisance rénale, etc..), des facteurs de carence nutritionnelle, des pathologies vasculaires ou respiratoires, le tabagisme, et l’âge.

La prise en charge des plaies demeure un problème mondial de santé publique, important et récurent et entraine un coût abyssal pour les systèmes de santé : 4 à 5% de la population adulte souffrent de plaies, nécessitant une dizaine de jours à plusieurs mois ou années de traitement (plaies chroniques).

Leurs coûts sont évalués à 4% des budgets de santé des pays développés, plus les coûts liés à la comorbidité évalués à plusieurs milliards de US dollars chaque année.

Même si le traitement des plaies a considérablement progressé ces dernières décennies, pour de nombreux patients et leurs praticiens, il n’existe pas de solution satisfaisante quant à la cicatrisation elle-même et à de possibles effets secondaires comme la douleur à chaque changement de pansement, l’odeur, des picotements.

Partnenaires :  

Share This